Rechercher des articles

  • Effacer les filtres

Liens Europe Ecologie

Suivez-moi !

Derniers articles

Spéculation : Limitons l’explosion des prix

Don't play with my food

On le sait, les aliments au magasin, le chauffage, le pétrole : tous ces biens essentiels voient leur prix augmenter, et la raison est la guerre en Ukraine. Mais un élément qui contribue également à cette augmentation est trop peu abordé : la spéculation. Quelles conséquences sur nos courses ? Comment la limiter ?

 

Une pratique qui impacte directement les produits vitaux :

La spéculation sur les denrées a un impact direct sur les denrées vitales, telles que l’alimentaire ou l’énergie.

D’après l’IPES-Food (le Panel international d’experts sur la nourriture durable), la mise en réserve des céréales et la spéculation sur les denrées sont des facteurs-clefs dans le fait que les chocs actuels deviennent une véritable crise des prix de la nourriture.

Le Trade and Development Report 2022 (UN) relève notamment que les instruments financiers innovants (dérivés, options etc.) “ont permis à des spéculateurs de marché d’influencer le prix de matières clefs, telles que la nourriture et l’énergie”.

 

“Selon Foodwatch et la FAO, les prix des denrées alimentaires ont bondi mondialement de près de 30% en un an. Cela me révolte.

La flambée des prix et la faim menacent désormais la stabilité de dizaines de pays dans le monde. Avec la crise économique qui se profile, nous ne pouvons pas rester silencieux sur ce qu’il se passe sur notre nourriture. On ne peut pas laisser un petit nombre de personnes spéculer sur notre alimentation, et sur notre futur.

Je me bats, avec les Verts/ALE, pour un marché sain, sans manipulation sur les matières premières. Pour des prix justes, qui ne soient pas dépendants des traders.”

Claude Gruffat, Député Européen (Vert/ALE), membre de la Commission des affaires fiscales et monétaires (FISC) et de la Commission Agriculture (AGRI) du Parlement Européen

 

Les demandes du groupe des Verts/ALE pour encadrer et limiter la spéculation :

Avec le groupe des Verts/ALE, nous demandons :

  • Une réelle supervision des marchés et de leur fonctionnement/leurs tendances.
  • Des données précises quant à la hausse des prix du fait de l’agression russe en Ukraine d’une part, et de la spéculation et des manipulations de marché d’autre part.
  • Des mesures des autorités nationales de contrôle pour annihiler la manipulation des marchés et limiter la spéculation.
  • Des changements relatifs au régime de limites de position dans le cadre de la révision de la directive sur les instruments financiers (MiFiD/MiFiR).

………………………………………………

Lien vers le dossier de presse

    Laissez votre commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.*